Et toi, ton confinement ? Enquête sur les conditions du confinement à l’ENS de Lyon

Depuis un mois, les étudiant⋅es de tout le pays sont confiné⋅es et poursuivent leurs études en « continuité pédagogique ». Cependant, plusieurs enquêtes locales (Mercklé, Bugeja-Bloch et al., Carayon et Vuattoux) ou nationales (L’Alternative) montrent que les conditions d’études sont très variables et qu’une part significative des étudiant⋅es est mise en difficulté par cette « continuité ».

À l’ENS de Lyon, les formations se sont poursuivies, comme ailleurs. La politique de la présidence a été de ne pas fixer de cadre (pas de neutralisation globale d’UE ou de composants du diplôme, etc.) et de laisser les départements s’organiser. Dans quelles conditions cette « continuité » s’est-elle mise en place ? Quelles sont les conséquences du confinement sur les études et la vie quotidienne des étudiant⋅es de l’École ? L’enquête que nous avons mise en place vise à répondre à ces questions, afin de disposer d’un état des lieux des problèmes rencontrés (ou non) par les étudiant⋅es, pour qu’une réponse puisse y être apportée au plus vite.

Nous invitons tou⋅tes les étudiant⋅es de l’École à y répondre : https://frama.link/confinemENS (temps estimé : 10 min), et à faire circuler cette enquête dans leurs formations. L’enjeu est de toucher tou⋅tes les formations et tou⋅tes les étudiant⋅es, au-delà des sympathisant⋅es de notre syndicat. Une attention particulière doit être portée aux étudiant⋅es sans connexion : si vous en connaissez, nous vous invitons à leur proposer de faire le questionnaire pour eux, en leur posant les questions par téléphone.

L’enquête sera traitée par notre secrétariat. Les données resteront évidemment confidentielles, et seront supprimées après le traitement. Seul sera publié un rapport contenant les résultats de l’enquête.

Plus de mille étudiant⋅es et personnels de l’ENS de Lyon demandent un référendum sur la fusion

Ce jeudi 12 mars ont été remises au président de l’ENS de Lyon les plus de mille signatures recueillies par une pétition demandant un référendum sur la poursuite du projet d’Université-cible.

Les signataires rappellent que les évolutions du projet tendent à une réduction drastique de l’autonomie de l’École, et précisent :

Le conseil d’administration de l’ENS prévu le 13 mars a été reporté au 17 avril. Ce très court report confirme les rumeurs : les établissements devraient avoir à se prononcer sur les statuts en avril. C’est demain !

La pétition, lancée à l’issue d’une réunion organisée par l’intersyndicale (CGT, FSU, Sud avec le soutien d’ÉCHARDE), avait recueilli 1029 signatures hier soir, soit près du tiers de l’ENS. Ce chiffre impressionnant confirme les fortes inquiétudes des étudiant⋅es et personnels de l’École, auxquelles ÉCHARDE s’associe pleinement.

Ces signatures ont été remises au président de l’École, Jean-François Pinton, aujourd’hui à 14 h, par une délégation issue de l’assemblée générale. La présidence pourra répondre d’ici dimanche soir à la demande de référendum.

Déjà 10000 € dans la caisse de grève ! Mais au fait : comment ça marche ?

La caisse de grève de l’ENS de Lyon vient d’atteindre les 10000 € : merci beaucoup à tou⋅tes, et continuons à soutenir les luttes !

À cette occasion, nous rappelons quelques infos sur le fonctionnement de cette caisse.

C’est quoi ?

Afin de soutenir la mobilisation contre la réforme des retraites, la caisse de grève redistribue les sommes récoltées aux travailleur⋅euses en grève.

Continuer la lecture de « Déjà 10000 € dans la caisse de grève ! Mais au fait : comment ça marche ? »

Mardi 10 décembre, mobilisation historique à l’ENS de Lyon

Mardi 10 décembre, des actions de blocage on été conduites sur les deux sites de l’ENS de Lyon. Tandis que le site Monod a été bloqué symboliquement, le site Descartes a été entièrement bloqué à partir de 7 h du matin, une première depuis avril 2009.

Ce blocage, voté à la quasi-unanimité des 150 personnes réunies en assemblée générale la veille, avait pour but de permettre aux étudiant⋅es et aux personnels sensibles aux attaques contre les retraites de se joindre à la journée de mobilisation, mais aussi d’affirmer avec force le soutien de l’ENS de Lyon au mouvement face à un gouvernement qui s’en prend de manière répétée aux services publics et aux acquis sociaux.

Continuer la lecture de « Mardi 10 décembre, mobilisation historique à l’ENS de Lyon »

S’informer sur la réforme des retraites

Ce lundi 2 décembre, les militant⋅es d’ÉCHARDE organisaient une réunion d’information sur la réforme des retraites, avant le début d’un mouvement social d’ampleur jeudi 5 décembre.

La discussion a réunion une quarantaine de personnes, et s’est poursuivie toute la semaine lors des tractages menés avec les syndicats de l’École.

Si vous avez raté la réunion, mais voulez en savoir plus, nous mettons en ligne un petit compte-rendu !

Continuer la lecture de « S’informer sur la réforme des retraites »

Contre le rejet des étudiant⋅es de l’Université, la réouverture des salles concours en continu !

À la demande du président de l’ENS, nous détaillons les revendications que nous portons quant à l’ouverture des salles concours de la Bibliothèque Diderot dans le communiqué ci-dessous, que nous lui transmettons ce soir.


Les salles « concours » de la bibliothèque Diderot de l’ENS de Lyon restent ouvertes tous les jours jusqu’à 1 h du matin (alors que le reste de la bibliothèque ferme à 19 h).

Pourtant, depuis septembre 2017 ces salles ferment pendant une demi-heure de 19 h à 19 h 30, afin d’assurer que tou⋅tes les étudiant⋅es extérieur⋅es en sont bien sorti⋅es. En effet, une dizaine d’étudiant⋅es de l’Université restait auparavant dans la salle le soir pour travailler.

Une mesure discriminante rejetée par tou⋅tes

La communauté étudiante a d’emblée rejeté cette mesure, comme le montre une enquête des élu⋅es étudiant⋅es menée au printemps 2018. En effet :

Continuer la lecture de « Contre le rejet des étudiant⋅es de l’Université, la réouverture des salles concours en continu ! »

Précarité étudiante : l’État doit prendre ses responsabilités !

L’Alternative, fédération syndicale dont est membre ÉCHARDE, est signataire du communiqué ci-dessous rédigé lors de l’intersyndicale étudiante du 18 novembre 2019.


Vendredi 8 novembre, un étudiant, membre de Solidaires Etudiant-e-s, acculé par les difficultés financières, a tenté de s’immoler par le feu devant le CROUS de Lyon. Des rassemblements et actions diverses contre la précarité, auxquels ont participé nos organisations, chacune à sa manière, ont suivi. 

Un gouvernement aux abonnés absents

Après une semaine de silence coupable et la sortie d’un communiqué relevant d’une certaine indécence envers les étudiant-e-s précaires, le gouvernement nous a proposé une rencontre avec M. Attal, secrétaire d’État à la jeunesse, puis avec Mme Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation à son retour d’Antarctique. Cette dernière a annoncé des mesures largement insuffisantes ce mardi (avant même d’avoir rencontré la totalité de nos organisations). Il nous semble ainsi que le gouvernement ne semble pas prendre conscience de la gravité structurelle de la situation qui a amené au drame du 8 novembre.

Continuer la lecture de « Précarité étudiante : l’État doit prendre ses responsabilités ! »

Ce soir, la salle concours ne ferme pas !

Depuis septembre 2017, la salle « concours » de la bibliothèque Diderot ferme quotidiennement de 19 h à 19 h 30. La mise en place de cette fermeture avait pour seul but d’exclure de la bibliothèque les quelques étudiant⋅es de l’Université qui l’utilisaient pour travailler le soir.

Cette mesure a immédiatement suscité la colère des étudiant⋅es de l’École :

  • parce qu’elle vise directement à priver des étudiant⋅es de l’Université d’un lieu de travail, alors que les bibliothèques sont un cadre de travail indispensable pour les étudiant⋅es les plus précaires ;
  • parce qu’elle crée une coupure au milieu du travail de nombreux⋅ses étudiant⋅es, en particulier celles et ceux qui préparent l’agrégation.

Ce rejet n’avait pas été écouté par la présidence à l’époque. Alors qu’un nouvel hiver commence, nous voulons le faire entendre à nouveau.

Ce soir, la salle concours ne fermera pas : à 19 h, nous resterons à nos places. Vous qui travaillez dans la BU êtes invité⋅es à faire de même !


Parce que la lutte contre la précarité étudiante passe aussi par l’ouverture de lieux de travail au plus grand nombre, cette action sera renouvelée : pour vous tenir au courant, n’hésitez pas à nous suivre !

#LaPrécaritéTue

Vendredi 8 novembre, un étudiant a tenté de mettre fin à ses jours devant les locaux du CROUS de Lyon. Dans un texte, il explique son acte par l’extrême précarité qui le touche, comme des milliers d’étudiant·es en France. Il revendique la portée politique de son geste et dénonce les institutions responsables de cette situation insupportable.

Profondément touché·es, nous témoignons notre soutien à notre camarade et à ses proches.

Nous nous joignons à l’appel de son syndicat, Solidaires étudiant·es, à se rassembler contre la précarité étudiante ce mardi 12 novembre à 10 h devant le CROUS, 59 rue de la Madeleine.

Un départ groupé aura lieu à 9 h 30 dans le forum Félix Pécaut de l’ENS de Lyon.

L’Alternative : une nouvelle force syndicale, associative et combative pour représenter les étudiant⋅es

ÉCHARDE est fondatrice, avec de nombreuses organisations étudiantes indépendantes, du mouvement « L’Alternative ». Faisant le triple constat, 1° de l’échec du centralisme dans le mouvement étudiant, 2° de la montée des corporatismes et des forces soumises aux gouvernances universitaires, 3° du dynamisme sans précédent des syndicats étudiants indépendants, nous avons choisi de contribuer à cette organisation nouvelle structurée fédéralement, sans renoncer ni à notre indépendance politique, ni à nos collaborations avec d’autres organisations sur la place lyonnaise.

Continuer la lecture de « L’Alternative : une nouvelle force syndicale, associative et combative pour représenter les étudiant⋅es »